Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Thé à la Rose

Le blog des créations de Léna

Tricoter comme un gaucher ? - left-handed knitting ?

A mon sens le tricot ne se distingue pas par une spécificité gauche-droite, contrairement au crochet. La question d'être gaucher ou non n'est pas sans intérêt pour le tricot, mais elle révèle surtout que la technique n'est pas fermée. S'il n'y a pas à mon sens de méthode pour les gauchers ou les droitiers, il y a plein de variantes.

Certains élèves viennent me voir et me disent qu'ils sont gauchers, jusqu'à présent je leur apprends la technique de droitier standard (les livres et les vidéos anglaises que j'ai pu voir portent aussi les mailles sur l'aiguille gauche au départ, je pense donc que les anglais font de même en dépit de leur tendance à gauche). Je me suis donc adapté à la pratique standard, étant moi-même gauchère et ayant appris dans les livres. En revanche, je continue à crocheter de la main gauche, ce qui me demande d'inverser les schémas des livres (mais ça va, je survis après plusieurs années dans un monde de droitiers, je ne suis pas tout à fait ambidextre mais je m'en sors).

cette image amusante provient du site lefthandedtoons


 

il contient les bases de beaucoup de techniques, une bibliothèque de point et des modèles

 


 

En vérifiant dans le livre de Claire Crompton, The Knitter's Bible (La bible du tricot ou chez fleurus, le Guide fleurus du tricot) il s'avère qu'anglais et européens tiennent leur ouvrage sur l'aiguille gauche. La différence et que les anglais tiennent leur fil sur la main droite - traduit par méthode 1 - et les européens le tiennent sur la main gauche traduit par "méthode 2" (p. 16, pp. 21-22). 
 

Pour résumer, ce qui change entre la technique des droitiers et la technique des gauchers, c'est de tenir le fil de la main gauche ou droite. D'autres techniques existent encore, dites parfois technique de gaucher, où l'on commence avec l'ouvrage sur l'aiguille droite, on pique et on passe différemment le fil, mais le résultat et le même. Le fil peut être tenu indifféremment dans la main gauche ou droite selon les deux techniques.

C'est donc plus par commodité que j'apprends la technique du départ à droite à tous que par conviction : l'essentiel est de prendre du plaisir à pratiquer. Et si je tricote depuis des années en portant l'ouvrage sur l'aiguille de gauche (ce qui ne requière pas plus  de dextérité à mon sens qu'une question d'habitude), je peux m'adapter aux demandes de l'élève (Pour le moment je garde le fil à droite et l'ouvrage à gauche).

Cependant, pour ceux que la méthode classique dérange ou intrigue, voici un lien qui mène vers les techniques de marjopassigauche.blogspot.fr qui propose plusieurs vidéos techniques de gauchères portant l'ouvrage sur l'aiguille droite au départ (tricoter à l'endroit et à l'envers) : lien. On en retrouve d'autres sur youtube et internet. Le site Ooreka propose la version "pour les gauchers" transposée à l'écrit, ce qui n'est pas sans difficultés à comprendre.

De plus, l'alliage des deux techniques peut être très intéressant, si on tricote l'endroit comme un droitier et l'envers comme un droitier (ou l'inverse) cela permet de tricoter un ouvrage sans le retourner, pratique par exemple quand on fait de l'entrelac. Cela donne l'impression de ne tricoter qu'à l'endroit sur un ouvrage limité (comme si l'on tricotait un ouvrage circulaire).

Et promis, je m'entraîne... Pour moi aussi c'est une nouvelle habitude à prendre.

L'idéal au long terme, est de pouvoir maîtriser les deux.

Cet article a initialement été publié sur http://lenasknittinglessons.over-blog.com. Je le remets ici pour plus de visibilité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article